Payday loans
fermer

Login pour membres de la Communauté Glanzce!

loggez vous!

Karl Lagerfeld a présenté hier son court métrage intitulé " Remember Now", à l'occasion de la présentation de la collection "Cruise", à Saint-Tropez.

Le film met en scène Elisa Sednaoui et Pasca Greggory, ainsi que des mannequins et amis de la maison: Freja Beha Erichsen, Magdalena Frackowiak, Karlina Kurkova, Baptiste Giabiconi, Sebastien Jondeau, Abbey Lee Kershaw, Leigh Lezark,Heidi Mount.

Le court-métrage fait un clin d'oeil à des personnalités comme Brigitte Bardot, Gabrielle Chanel ou encore Sacha Distel, une nostalgie à la française...et un image de luxe fidèle à la maison Chanel.

Découvrez le court-métrage ci-dessous!

Les photos de l'événement sont visibles sur: www.ykone.com/chanel-saint-tropez-2010

 

 

 

 

Publié dans Blog

Jean-Pascal Hesse, proche collaborateur de Pierre Cardin et directeur du service presse de la marque signe un livre rétrospective des années Cardin.

Le créateur fait ses armes chez Paquin, Schiaparelli et Dior. Il est le premier à parler du concept de prêt-à-porter. Il créer d'ailleurs une collection " haute-couture" en 1959 au Printemps qui lui a valu son exclusion de la chambre syndicale de la haute couture, qui quelques temps après l'a ré-accueilli les bras ouverts.

Pierre Cardin a fait descendre la mode dans la rue et développe le "luxe multiplié par la masse", en avance sur son temps puisque aujourd'hui des créateurs comme Karl Lagerfeld, Sonia Rykiel collaborent avec des enseignes de grande distribution. Et à chaque fois, c'est un succès.

Pierre Cardin a imposé sa vision moderne du prêt à porter: robes bulles et structurées aux formes trapèze...entre autres créations toujours en avance sur son temps.

Retrouvez Pierre Cardin dans un ouvrage vintage à l'occasion des 60 ans de la maison Cardin dans un livre regroupant 150 photographies:

« Pierre Cardin, 60 ans de création », par Jean-Pascal Hesse, Assouline, 176 pages, 150 photographies, 65 €.

Publié dans Blog

20 mars 2010 : petit week-end entre copines à Paris….Une découverte de nouveaux lieux tendances de la capitale Française au programme.

Mon billet de TGV réservé, je surfe sur internet pour choisir un lieu où passer notre soirée. Je tombe littéralement sous le charme d’un nouveau restaurant bar club qui a ouvert ses portes cet automne ! Pourquoi celui là et pas un autre ?  Parce que son ambiance me plait : résolument chic et branchée, dispatchée entre des notes baroques délicatement posées sur une mélodie actuelle, comme si le lieu était tiraillé entre deux époques. On peut y passer une soirée entière avec sa formule restaurant, bar, club. Je m’aventure dans la découverte des lieux. La carte du restaurant évoque une cuisine exquise. Ma curiosité est mise à rude épreuve, bon, c’est décidé, c’est à l’Arc que nous irons samedi  soir…

Ces murs abritaient déjà des clubs prisés. Aujourd’hui le bâtiment est entièrement rénové : 4 mois de travaux non-stop. Jour J,  21H : je descends à la station de métro Champs Elysées Clémenceau. En cette veille de printemps Paris est sous la pluie, pourtant le charme de ses quartiers chics ne prend pas l’eau. Nous marchons sur une des avenues les plus belles au monde où tant de gens  aspirent à s’y rendre et cette pensée ne me quittera pas de la soirée. L’endroit tant attendu se tient devant nous, 12 rue de Presbourg. Son emplacement embrasse la place de l’Etoile, logé dans un ancien hôtel napoléonien. Service voiturier, splendide façade, le portier nous ouvre.

Trois charmantes hôtesses s’occupent de nous pour la réservation et le vestiaire. Le directeur en costume, debout dans les escaliers nous mène jusqu’à notre table. Nous passons par le bar : je suis ébahie. Les photos observées avant d’organiser ce petit week-end prennent vie et s’animent devant mes yeux. Je m’assois à table, installée dans le  fauteuil Eggs en cuir de vache signé Hoffman. J’ai du mal à décrocher mon regard de la magnifique vue que m’offre l’Arc de Triomphe, majestueusement illuminé. Le monument parait d’autant plus étincelant que le restaurant est plongé dans une douce pénombre, à la lueur des bougies. Au plafond, une immense fresque trompe l’œil surplombe le restaurant, parsemé de lampes globe transparentes, (Verner Panton), un vestige des 60’s – mariage merveilleux du retro et du design actuel. Brigitte Bardot peinte de milles couleurs sur un tableau est rayonnante. Encore un clin d’œil vintage qui fait de ce lieu un endroit hors du temps. Le jazz en fond musical souligne l’ambiance chic et cosy. On s’y sent bien, L’architecte de l'Arc s’appelle Samy Chams. Il a déjà réalisé des projets de clubs restaurants, résidences privées dans le monde entier. L’Arc est son premier projet parisien. J’ai hâte de déguster le repas concocté par Anthony Germani, ce chef âgé de 28 ans qui a fait ses classes dans plusieurs grands restaurants, notamment à l’atelier Robuchon. Le repas promet d’être une explosion de saveurs et de surprises.

Mais, pour lire la fin du reportage, il faudra prendre votre mal en patience ! Vous le trouverez dans Glanzce, le magazine mis en ligne pour cet été.

Si votre curiosité est trop forte, je vous invite à réserver une table !

Site web : www.larc-paris.com

Adresse : 12, rue de Presbourg 75116 Paris

Téléphone : 01 45 00 78 70

 

 

 

 

 

Publié dans Blog

Calendrier Blog

« Novembre 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Suivez-nous sur Twitter

twitter


Suivez-nous sur Facebook

facebook