Payday loans
fermer

Login pour membres de la Communauté Glanzce!

loggez vous!

Akroe exposé en façade du nouveau flagship le coq sportif ! Rendez-vous le 5 juin pour découvrir l’intérieur de la maison du coq …

 

Depuis le 9 avril, des hoodies stylisés habillent la façade du 1, rue Montmartre à Paris.

Au cœur de ce Paris historique, gravée dans la pierre de taille du quartier St Eustache : l’empreinte du coq.

C’est en France, berceau de la marque, que le coq sportif a décidé d’ouvrir sa vitrine internationale au Printemps 2010. Plus qu’un magasin, un rendez-vous convivial et authentique : la maison du coq.

 

Idéalement situé, le magasin de 160m² sur 2 niveaux saura capter fans de la première heure, nouveaux consommateurs avides de découvrir ou re-découvrir la marque centenaire, et touristes en quête de sportswear à la française.

 

Le coq sportif a naturellement demandé à l’artiste français Akroe de concevoir le design de ce masque temporaire, en préambule d’autres collaborations à venir.

Inspirée par des croquis d’époque et nourrie des gammes de couleurs printemps-été 2010, cette armée de sweats à capuche met en scène l’une des pièces maîtresses de la maison. Akroe y insuffle sa maîtrise de la palette et sa passion pour les formes graphiques, jouant avec une aisance déconcertante avec les codes du coq sportif dans un esprit résolument contemporain.

La modernité du mur de hoodies en technicolor contraste avec l’authenticité des lieux, telle une œuvre dans l’œuvre, faisant écho aux valeurs de la marque : la qualité, hier, aujourd’hui et demain.

LECOQ-Akroe1-2000-x-2954

 

SOURCE, INFO, ECRIT PAR: www.lecoqsportif.com

Publié dans Rendez-vous

copyright photos: Artcurial

Artcurial. Champs Elysées, Paris.

signal_sidebar

Fin mars 2010, je me suis rendue à Paris, et suis tombée un peu par hasard je l’avoue, sur une salle d’exposition…ou un peu plus que cela : Artcurial attire ma curiosité, j’entre.

Artcurial se situe au Numéro 7 du rond-point des Champs-Elysées, à l’angle de l’avenue Montaigne, dans l’Hôtel Marcel Dassault. A l’époque les lieux accueillaient une eposition sur les graffitis : haute en couleurs, très intéressante et plaisante à voir. Ce qui prouve le panel varié d'objets d'art que propose Artcurial au public.

Le bâtiment a été construit en 1844. En 1952 Marcel Dassault rachète le bâtiment qui subit des modifications. Aujourd’hui, il est un endroit unique en Europe, dédié à l’art. Les murs accueillent une librairie d’art, une galerie «  espace ventes privées » et un café.

A voir absolument !

 

 

 


hermes

ACTUALITE DES VENTES & EXPOSITIONS PUBLIQUES

HERMES VINTAGE

11 mai 2010 de 10h30 à 14h30

Salon de l’hôtel Marcel Dassault. (Maroquinerie, pendule, montres, bijoux, prêt-à-porter linge de maison etc.…) Hermès est le symbole du raffinement, de l’élégance et du savoir-faire français.

 

 

ARBRES RARES ET DE COLLECTION

17 mai à 14h30arbres

Vente aux enchères d’arbres rares et de collection. En tout 150 sujets ornementaux sont proposés. L’événement a remporté un grand succès en octobre 2008. C’est le 17 mai à  14h30 que la vente débutera, avec des arbres de collection de la pépinière des Rochettes, unique en Europe, fleuron de notre patrimoine national. Les arbres sont remarquables par leurs espèces, raretés, âges, et par leurs techniques de taille particulière et esthétique, spécifique au domaine des Rochettes.

 

 

 

BANDES DESSINEES

Samedi 5 juin à 14hbd

Place à la bande dessinée.  Les œuvres du 9ème Art peuvent atteindre des sommes astronomiques ! En exclusivité, 15 originaux et cinq illustrations de la série IRS  (la série phare des éditions Lombard) sera mise en vente : 15 planches originales grand format (50x35 cm), au lavis et encre de chine. Estimation : 1200 à 1500 €. L’exposition publique se tiendra du 2 au 4 juin de 11 à 19h. La vente aux enchères « l’univers d’Hergé » se tiendra le samedi 23 octobre 2010 de 11h à 14h. Une sélection de quelques produits dérivés datant principalement des années 40-50 de l’œuvre d’Hergé sera également en vente. (Affiches, carte de vœux, puzzle, etc.…) Ainsi que des albums de Tintin en éditions originales, certains contiennent même des dédicaces de l’auteur, et des planches d’Hergé à la mine de plombs, illustrations majeures de 40 à 80. Un panel varié et exhaustif est proposé, dont les plus grands auteurs du 9ème art.

Exposition publique : 20 au 22 octobre 2010 de 11H à 19h.

 

STYLOS WATERMANwaterman

Le 7 juin à 14h

Waterman, collection de madame Francine Gomez

Tous les collectionneurs et amateurs de stylos vont faire un plongeon dans l’histoire de la marque d’exception Waterman. (inventeur du stylo à plume en 1883). Vous y verrez par exemple un très rare modèle de 1910 appelé le Snake. Troublant habillage en argent massif sur le motif duquel s’enroule un serpent : estimation : 30 à 40 000 €.

 

VENTE DESIGN

14 juin 2010 à 20hdesign2

Regroupe des pièces d’exception de Ron Arad comme la Cone table estimée entre 15 et 20 000 €, des œuvres de Zaha Hadid, Jean Royere entres autres… Dans les salons de l’hôtel Marcel Dassault.

 


 

HISTOIRE D'HOMME IIIhol

29 juin 2010 14h30

Art de vivre et élégance des hommes modernes. Ce troisième opus marquera une nouvelle fois le luxe. On y trouvera des pièces vintage et objets de collection d’une grande rareté comme des malles, valises Goyard ou Vuitton. ( bijoux, accessoires de mode, stylos, caves à cigares, jeux électroniques légendaires, photographies, meubles design contemporains, lunettes de soleil, un bateau, une cabane de plage et même un jet ski unique.

Exposition publique du 25 au 28 juin 2010 de 11H à 19h

 

 

BIJOUX ET HORLOGERIE D'EXCEPTION

bijoux

20 et 21 juillet 2010

La cinquième vente de prestige bijoux et horlogeries de collection. Dans l’hôtel Hermitage Monte Carlo Square Beaumarchais 98000 Monaco.

Exposition publique : 25 au 28 juin (PARIS)

17 au 19 juillet (MONTE CARLO)

C’est un événement marquant de la saison estivale monégasque. Le rendez-ous des collectionneurs et amateurs internationaux. Je vous invite à visiter Artcurial, vous y découvrirez des œuvres étonnantes, idéal pour faire le plein d’inspiration. En plein coeur de Paris, sur les Champs Elysées...

Retrouvez quelques objets de cette vente d'exception dans notre galerie photos.

 

 

ARTCURIAL

7 rond-point des Champs-Élysées F-75008 Paris

+33 1 42 99 20 20

www.artcurial.com

Publié dans Blog

«  J’ai toujours placé au –dessus de tout le respect de ce métier qui n’est pas tout à fait un art mais qui a besoin d’un artiste pour exister. »

Rétrospective sur l’intégralité de l’œuvre d’Yves Saint Laurent. L’exposition couvre 40 ans de création, 300 modèles de haute couture et de prêt-à-porter sont exposés depuis ses débuts chez Dior, jusqu’à 2002.

Le petit palais rend hommage au plus grand couturier de la seconde moitié du XXème siècle.

Yves Saint Laurent a révolutionné la mode, osant faire porter un pantalon ou une saharienne à une femme. Il rapporte de ses voyages imaginaires (Russie, Chine, Inde, Espagne, Japon, Afrique et Maroc), des inspirations folles. Il colore ses créations en faisant des clins d’œil à Mondrian, Picasso, Matisse et Van Gogh.

Avant-gardiste et révolutionnaire, Yves-Saint Laurent créer avec Pierre Bergé sa maison de couture YSL en 1961. S’en sont suivis une collection 40 créant le scandale en 1971, un triomphe avec la collection « opéras et ballets russes » en 76, «  The international Award of the Council of Fashion Designers of America » en 82,  300 mannequins sur la pelouse du Grand Stade de France à l’occasion de la coupe du monde en 1998, jusqu’à la fin de sa carrière en 2002, entre autres évènements historiquement marquants à découvrir dans les 15 salles thématiques du petit palais :

YSL 1936 – 2008, Les années Dior, Studio réel studio mental, La révolution des genres, YSL et les femmes, Catherine Deneuve, un e rencontre, YSL par Jean-Loup Sieff, Eté 71 le scandale de la collection 40, Salle de projection, Les voyages imaginaires, Dans le miroir de l’art, Le dernier bal, Le Smoking, Le choc des couleurs, Une exposition à voir absolument!

Yves Saint Laurent

Petit Palais, Musée des Beaux Arts de la ville de Paris

Du 11 mars au 29 août 2010

Ouverture au public 10 h 18 h du mardi au dimanche nocturne le jeudi

Tarif plein 11€

Tarif réduit 8€ (chômeurs, familles nombreuses, plus de 60 ans, enseignants etc.)

Demi tarif 5,56 € (jeunes de 14 à 26 ans RMI allocation parents isolés…)

www.yslretrospective.com

Publié dans Blog

20 mars 2010 : petit week-end entre copines à Paris….Une découverte de nouveaux lieux tendances de la capitale Française au programme.

Mon billet de TGV réservé, je surfe sur internet pour choisir un lieu où passer notre soirée. Je tombe littéralement sous le charme d’un nouveau restaurant bar club qui a ouvert ses portes cet automne ! Pourquoi celui là et pas un autre ?  Parce que son ambiance me plait : résolument chic et branchée, dispatchée entre des notes baroques délicatement posées sur une mélodie actuelle, comme si le lieu était tiraillé entre deux époques. On peut y passer une soirée entière avec sa formule restaurant, bar, club. Je m’aventure dans la découverte des lieux. La carte du restaurant évoque une cuisine exquise. Ma curiosité est mise à rude épreuve, bon, c’est décidé, c’est à l’Arc que nous irons samedi  soir…

Ces murs abritaient déjà des clubs prisés. Aujourd’hui le bâtiment est entièrement rénové : 4 mois de travaux non-stop. Jour J,  21H : je descends à la station de métro Champs Elysées Clémenceau. En cette veille de printemps Paris est sous la pluie, pourtant le charme de ses quartiers chics ne prend pas l’eau. Nous marchons sur une des avenues les plus belles au monde où tant de gens  aspirent à s’y rendre et cette pensée ne me quittera pas de la soirée. L’endroit tant attendu se tient devant nous, 12 rue de Presbourg. Son emplacement embrasse la place de l’Etoile, logé dans un ancien hôtel napoléonien. Service voiturier, splendide façade, le portier nous ouvre.

Trois charmantes hôtesses s’occupent de nous pour la réservation et le vestiaire. Le directeur en costume, debout dans les escaliers nous mène jusqu’à notre table. Nous passons par le bar : je suis ébahie. Les photos observées avant d’organiser ce petit week-end prennent vie et s’animent devant mes yeux. Je m’assois à table, installée dans le  fauteuil Eggs en cuir de vache signé Hoffman. J’ai du mal à décrocher mon regard de la magnifique vue que m’offre l’Arc de Triomphe, majestueusement illuminé. Le monument parait d’autant plus étincelant que le restaurant est plongé dans une douce pénombre, à la lueur des bougies. Au plafond, une immense fresque trompe l’œil surplombe le restaurant, parsemé de lampes globe transparentes, (Verner Panton), un vestige des 60’s – mariage merveilleux du retro et du design actuel. Brigitte Bardot peinte de milles couleurs sur un tableau est rayonnante. Encore un clin d’œil vintage qui fait de ce lieu un endroit hors du temps. Le jazz en fond musical souligne l’ambiance chic et cosy. On s’y sent bien, L’architecte de l'Arc s’appelle Samy Chams. Il a déjà réalisé des projets de clubs restaurants, résidences privées dans le monde entier. L’Arc est son premier projet parisien. J’ai hâte de déguster le repas concocté par Anthony Germani, ce chef âgé de 28 ans qui a fait ses classes dans plusieurs grands restaurants, notamment à l’atelier Robuchon. Le repas promet d’être une explosion de saveurs et de surprises.

Mais, pour lire la fin du reportage, il faudra prendre votre mal en patience ! Vous le trouverez dans Glanzce, le magazine mis en ligne pour cet été.

Si votre curiosité est trop forte, je vous invite à réserver une table !

Site web : www.larc-paris.com

Adresse : 12, rue de Presbourg 75116 Paris

Téléphone : 01 45 00 78 70

 

 

 

 

 

Publié dans Blog

«  Mes photos ne sont pas des revanches contre la mort et je ne me connais pas d’angoisse existentielle. Je ne sais même pas où je vais, sauf au-devant - plus ou moins fortuitement- de choses ou de gens que j’aime, qui m’intéressent ou me dérangent. »

Willy Ronis.

Il était humaniste et a su captiver le monde entier avec ces clichés de Paris. Willy Ronis, nous a quitté dans la nuit du 11 au 12 septembre 2009, à l’âge de 99 ans. Il rêvait d’une grande exposition pour fêter son centième anniversaire. Aujourd’hui, La Monnaie de Paris lui offre, en son hommage au grand artiste. 150 tirages des rues de Paris, ses badauds, ses quartiers populaires qui a fait de Willy Ronis, celui qui a su « concilier avec talent les valeurs humanistes et les exigences esthétiques du réalisme poétique ».

Souvent comparé à  Doisneau, il s’intéresse à la vie quotidienne, aux gens «  tels qu’ils sont ». Affectionnant tout particulièrement la fragilité de l’homme,ses clichés sont des instants de vie précieux que vous pourrez admirer du 16 avril au 22 août 2010, à la Monnaie de Paris.

 

Exposition coproduite par le Jeu de Paume et de la Monnaie de Paris, avec le concours de l Médiathèque de l’architecture et du patrimoine / Ministère de la Culture et de la Communication.

Du 16 avril 2010 au 22 août 2010

11 Quai de Conti

75006 Paris

Tel : 01 40 46 56 66

www.monnaiedeparis.fr

 

Horaires d’ouverture :

Mardi à dimanche : 11h-19h

Jeudi (nocturne) : 11h-21h30

Fermeture de lundi et le 1er mai

 

Tarifs :

Plein tarif : 7 euros

Publié dans Blog

Calendrier Blog

« Décembre 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Suivez-nous sur Twitter

twitter


Suivez-nous sur Facebook

facebook